Référence : ARM11

La pression exercée par notre mode de production et de consommation est supérieure à la capacité de la Terre de nous fournir les ressources renouvelables ou fossiles nécessaires et d’absorber nos déchets avec, pour conséquence, la dégradation de notre environnement, la modification de notre climat et l’augmentation des risques de tous types pour la société en général et l’entreprise en particulier.
Le monde s’est engagé à Rio en 1992 dans une démarche visant à résoudre ce problème planétaire. C’est la démarche de mise en place d’un développement durable (ou soutenable) ou Agenda 21. Ce dernier ne peut se mettre en place qu’avec la participation du monde économique et l’action volontariste des acteurs internes aux entreprises à qui cette formation est dédiée.

Durée
Une journée, puis une seconde journée, quelques mois plus tard pour évaluation

Prix
600 €uros HT par journée et par participant - Travail en groupe - Formules conférences disponibles

Publics
Salariés impliqués dans les politiques internes de développement durable, employés ou dirigeants de PME souhaitant mettre en place ces outils à un niveau individuel et collectif.

Pré-requis
Aucun: juste une motivation réelle pour le sujet et la volonté de s’investir dans la durée.

Objectifs

  • Devenir référent développement durable au sein de l’entreprise (ou « ambassadeur vert ») en s’appropriant les connaissances sur le Développement Durable : depuis l’émergence historique du concept jusqu’à la compréhension fine de l’empreinte écologique (indicateur synthétique de développement durable) en passant par les constats économiques, sociaux et environnementaux qui rendent nécessaire et urgente son application dans l’entreprise.
  • Permettre de devenir lui-même un formateur interne disposant d’une méthode (participative) et des connaissances pour favoriser une appropriation générale dans l’entreprise ainsi que la mise en place de voies de progrès.

Contenu du module

  1. Travail participatif sur le concept de développement durable
    • Réflexions croisées sur les représentations préalables des participants sur le Développement Durable
    • Rappel de l’historique de l’émergence du concept
    • Définition officielle du DD et travail sur sa signification, par le retour sur les notions de développement et de besoins
    • Le DD, une démarche mais quels indicateurs ?
      • a. Rôles et fonctions d’un indicateur
      • b. Quels indicateurs ? PIB, IDH, Empreinte écologique
    • L’empreinte écologique et le déficit (ou dépassement) écologique
    • Comment résoudre ce dépassement ?
    • Le DD, une méthode et un calendrier: l’Agenda 21
  2. Travail en atelier (application de la méthode)
    • En deux groupes, réflexion croisée sur les freins, blocages, avancées ou réussites dans la mise en place d’une démarche ou d’actions de développement durable au sein de l’entreprise.
    • Restitution des deux ateliers en grand groupe.
    • Détermination de voies de progrès, d’un ou de plans d’actions, d’un ou de calendriers et de méthodes d’évaluation.

Équipement pédagogique
Paper-board et feutres
(la méthode participative induit de partir du vécu et des connaissances des participants)

Documents remis
Bibliographie et liste de sites internet incontournables

Formateur
George Emblanc

Catalogue

Enregistrez-vous gratuitement ci-dessous pour reçevoir notre catalogue par mail sous 48 heures!

Partenaire ISTQB

Partenaire de Díaz & Hilterscheid centre certifié ISTQB

Sites Partenaires

Eco Emplois

GoodPlanet Info

Actu Green

La communication verte - agence de communication responsable

Urbiz : Veille en écologie urbaine